23 août, 2013

#Avis: La couleur des sentiments - Kathryn Stockett

Résumé: 
Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s'occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L'insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s'enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s'exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu'on n'a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l'ont congédiée.
Mais Skeeter, la fille des Phelan, n'est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s'acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l'a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même laisser un mot.
Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante.

Avis:
Ce roman frôle le coup de coeur pour ma part.
Tout d'abord, j'ai trouvé l'alternance de narrateurs agréable. Elle permet d'avoir les points de vues des trois personnages principaux (Skeeter ou les bonnes), sur le même événement ou presque.
De plus, les personnages sont si réalistes par l'écriture! Comme si c'étaient réellement eux qui racontaient leur propre histoire, leur combat, et ce de façon orale. On oublie presque qu'il y a une auteure derrière tout cela! Ainsi, on remarque directement qui parle grâce au style d'écriture. Celui ci est en effet bien différent pour les deux catégories de personnages, si je puis dire (les blanches/les bonnes). Cela accentue les différences pointées dans le récit, entre blancs et noirs. Et cela participe aussi au grand réalisme du livre. 
Les personnages ont chacun une personnalité forte, et un courage extraordinaire. Chacun a son histoire, et ils sont différents, mais pourtant ils s'unissent, trois contre tous. Ils sont si humains...  Le combat de ces bonnes et de Skeeter et donc d'autant plus poignant grâce au style de l'auteure et à son travail de recherche.
L'intrigue est vraiment bien trouvée et exploitée d'une telle manière que le livre, malgré le pavé qu'il soit, se lit extrêmement vite. On ne peut s'en séparer. C'est une écriture fluide et simple qu'a Kathryn Stockett, mais qui reste très efficace! et l'histoire est tellement touchante... C'est une véritable aventure, un vrai combat, qu'on suit avec toute l'attention du monde.
Les faits historiques sont malheureusement véridiques. C'est honteux de voir ces événements, ce racisme, mais pourtant tellement vrai. J'ai donc trouvé le livre très émouvant. On passe du rire aux larmes, si facilement... On frémit de peur, on redoute la fin de cette histoire. On est dégouté parfois, ou bien on admire.
C'est un livre poignant mais qui n'est pas un coup de coeur. Il ne m'a manqué qu'un petit quelque chose... Je ne saurais pourtant pas vraiment dire quoi. Toutefois, je le relirais très certainement tant ça a été un plaisir la première fois!
Je vous conseille fortement de livre ce livre, qui vous en fera voir de toutes les couleurs et qui apporte des faits réels, des connaissances importantes et une prise de conscience comme une claque dans la figure. Il donne matière à méditer. Vous allez vous régaler, c'est certain!  
"N'était-ce pas le sujet du livre? Amener les femmes à comprendre. Nous sommes simplement deux personnes. Il n'y a pas tant de choses qui nous séparent. Pas autant que je l'aurais cru."

Adaptation cinématographique: à venir!

Prix: Grand prix des lectrices de Elle (2011)

3 commentaires:

  1. Aaaaah ça fait déjà un moment qu'il fait partie de mes envies!j'ai hâte de l'acheter!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras le même avis que moi :)

      Supprimer
  2. Lu et dévoré, j'ai vraiment aimé ce livre ! On s'y croirait vraiment, et cette époque est très intéressante bien qu'elle ne soit pas de tout repos !

    RépondreSupprimer